Tour du monde des blogs de voyage
Vaccins : Thaïlande
Partir Thaïlande
Départ Retour

Vaccinations nécessaires pour la Thaïlande:
Universels : Diphtérie, Tétanos, Polio, Hépatite B
Spécifiques voyage : Typhoïde, Hépatite A
Indispensable (OMS) : 0
Éventuels : Rage (séjours ruraux ou prolongés), encéphalite japonaise (séjour rural de plus d'un mois surtout en période de mousson)


Protection contre le paludisme :

P. falciparum
 : En pratique, pour le voyageur, la paludisme n’existe que dans les zones forestières et frontalières, hors des grandes villes, et bien sûr seulement la nuit. Dans ces conditions (rares) : doxycycline ; si intolérance ou CI : atovaquone-proguanil (Malarone®) ou méfloquine (Lariam®).

>> Carte du paludisme en Thaïlande


Autres risques :

Pas de risque infectieux majeur en Thaïlande ; cependant, la tourista reste fréquente et certaines maladies "exotiques" comme les distomatoses pulmonaires, rickettsioses, typhus ou mélioïdose n'ont pas complètement disparu. SARS : 8 cas "officiels" au 15-08-03 (importés), aucun depuis. Serpents (crotales, cobras, vipères), scorpions, araignées et scolopendres. Réseau routier de bonne qualité, conducteurs indisciplinés, secours routiers inexistants. Pollution atmosphérique majeure à BKK et Chiang Mai. Mer : poissons-corail, poissons-pierre, méduses, oursins, serpents pélagiques ; peu de requins. Tempêtes violentes. Piraterie maritime répandue dans toute la région. Risque d'attentats terroristes considéré comme très élevé dans le sud proche de la Malaisie. Développement rapide de la délinquance urbaine, les quartiers touristiques étant très concernés. Zones frontalières : ne pas s'écarter des circuits habituels. Frontière malaise dangereuse, risques d'opérations trans-frontalières. Drogues : répression sévère, plusieurs années d'emprisonnement pour une simple consommation ou détention. Nombreux accidents de jet-ski et motos car aucun permis n'est exigé (touristes en état d'ivresse). Pas de risques politiques, coups d'états nombreux à la "Walt Disney" qui s'assimilent à des remaniements ministériels (immobilier et monnaie en progression constante).



Tableau récapitulatif des principaux risques endémio-épidémiques :

Maladie Epidémiologie Risque du voyageur Prophylaxie
Paludisme Surtout frontières du nord Très faible sauf nord, rien à BKK et 150 km alentour Protection moustiques, chimioprophylaxie
au cas par cas
Fièvre jaune 0 0 0
Dengue, DHF 30.000 cas de janv. à juill.03 Fort dans toute la zone Protection moustiques
Sida, MST Séroprévalence du VIH : 1,5 %(estimation 2003) Contacts sexuels, sang Règles universelles
Hépatite B Portage AgHBs > 5 % Idem VIH Vaccin
Typhoïde & Hépatite A Forte endémicité, mais en déclin régulier (nord++) Imprévisible ("maladie des mains sales") Hygiène alimentaire,
vaccins spécifiques
Hépatite E Seroprév. # 10% (adultes) # VHA (sous estimé ?) Hygiène
(eau de boisson ++)
Rage Virus présent (dont BKK) Morsures chiens++ Vaccin au cas par cas
Choléra Cas sporadiques exportés Faible ou virtuel Hygiène alimentaire, boissons
Filarioses F. lymphatique Nul (faible si séjour long) Protection moustiques
Leptospirose >5000 cas/an Mousson++, eaux douces Eviter rats et eaux, y compris à BKK
Bilharziose Nakhon, Thammarat,
front. Laos
Points d'eau douce Eviter eaux stagnantes
Parasites intestinale Amibes, ascaris, anguillules... ì si séjour sauvage Hygiène

Sources : OMS, CDC, CIA, US Consulate, MAE, IDEEP.
1-65

En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent texte sans l'autorisation du détenteur des droits.
Voyages Internationaux Santé Actualités(VISA) Fincogest S.A. Edition.
Nous contacter pour d'éventuelles cessions : Email :mailto:info@sv-fr.com .
Toutefois, la reproduction pour usage privé du copiste professionnel de santé est autorisée bien confraternellement.