Tour du monde des blogs de voyage
Vaccins : Guyane Française
Partir Guyane Française
Départ Retour

Vaccinations nécessaires pour la Guyane française:

Obligatoire :
Fièvre jaune (après l’âge de 6 mois)

Universels : Diphtérie - Tétanos - Polio, Hépatite B
Spécifiques voyage : Typhoïde - Hépatite A
Eventuels : Rage (séjours ruraux ou prolongés, contacts animaux)


.
.Protection contre le paludisme : 

Risque constant
mais limité géographiquement et multirésistance fréquente. méfloquine (Lariam®) ou atovaquone + proguanil (Malarone®).
Contre indication, intolérance ou séjour > 3 mois : chloroquine + proguanil (Savarine®).
Protection moustiques (répulsifs, moustiquaires imprégnées)

>> Carte du paludisme en Guyane française

 

 

Autres risques :

Région de jungle épaisse, traversée par plus de 20 rivières, qui peut attirer ceux que l’aventure séduit et que l’inconfort n’effraie pas ( à ne pas confondre avec un écotourisme de type est-africain). Réseau routier de bonne qualité, pas de voies ferrées. Population localisée essentiellement sur la côte atlantique (villages et fermes de l’intérieur souvent entretenus par des exilés asiatiques Hmong). Statut de DOM, de droit français ; indépendantistes minoritaires mais parfois actifs et bruyants, habituellement peu violents. Drogues : culture de marijuana, plutôt destinée à la consommation locale ; pénalités selon droit français.


Annexe 1 : Tableau récapitulatif des principaux risques endémio-épidémiques :
 

Maladie Epidémiologie Risque du voyageur Prophylaxie
Paludisme P.falciparum ++ et P.vivax, surtout le long des frontières Constant, aggravé dans les vallées de l’Oyapock et du Maroni Protec. moustiques, Chimiopr. éventuelle
Fièvre jaune Zone d’endémicité amarile Menace épidémique permanente Vaccin (obligatoire)
Dengue Virus présent. Epidémies rares Faible hors épidémie Protection moustiques
VIH & MST Séroprévalence du VIH # 0,5%
(estimation 2003)
Contacts sexuels, sang Règles universelles
Hépatite B Prévalence faible à intermédiaire Idem VIH Vaccin
HTLV1 ++ dans certains groupes ethniques Nul à très faible pour touristes Règles universelles
Typhoïde & Hépatite A Prévalence VHA plus forte dans l’intérieur que sur la côte ; thyphoide : cas épars Important (forêt tropicale humide), lié à l’alimentation Vaccins spécifiques Hygiène alimentaire
Hépatite E Cas sporadiques Idem hépatite A Hygiène alimentaire
Rage Présente dans la région Morsure animal contaminé Vaccin préventif
Choléra Cas récents dans pays proches Théoriquement nul Hygiène alimentaire
Leptospiroses Déjections animales en eau douce Sous estimé (contact eau douce) Vaccin au cas par cas
Maladie de Chagas Zone d’endémicité Plus théorique que réel Protection punaises
Leishmanioses Cutanées (muqueuses + rares) Modéré (résidents > touristes) Protection insectes
Parasitoses intestinale Endémiques Péril fécal, boues Hygiène

Sources : OMS, CDC, ProMED, CIA,US Consulate
12

En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent texte sans l’autorisation du détenteur des droits.
Voyages Internationaux Santé Actualités(VISA) Fincogest S.A. Edition.
Nous contacter pour d’éventuelles cessions : Email : info@sante-voyages.com .
Toutefois, la reproduction pour usage privé du copiste professionnel de santé est autorisée bien confraternellement.