Tour du monde des blogs de voyage
Vaccins : Ukraine
Partir Ukraine
Départ Retour

Vaccinations nécessaires pour l'Ukraine :

Universels : Diphtérie Tétanos Polio Hépatite B
Spécifiques voyage : Typhoïde (séjours longs ou aventureux), Hépatite A
Indispensable (OMS) :
0
Éventuels : méningite A+C, rage et encéphalite à tiques (séjours ruraux).


Protection contre le paludisme :

Pas de paludisme en Ukraine



Autres risques :

Hygiène générale mauvaise, tant sur les marchés que dans les commerces et restaurants. Ne pas boire d’eau du robinet ni plonger dans le Dniepr (polluants divers dont métaux lourds et radio-isotopes), faire bouillir toute eau non embouteillée. Cas de typhoïde à Odessa depuis mai 2004
Poissons et coquillages venimeux, toxiques ou infectés sur la côte sud. Maladies liées à l’élevage, dont le charbon (épidémie à IEV en 2001) et le botulisme ; cas de trichinose épars. Précautions contre les morsures de tiques (dizaines d’espèces en Ukraine transmettant encéphalites, fièvres hémorragiques, maladie de Lyme, etc) : vêtements adaptés, inspection cutanée le soir de chaque jour passé en zone rurale. Pollens allergisants à la fin du printemps. Forte poussée épidémique du SIDA : il y aurait début 2005 plus de 500.000 cas dans le pays. Forte prévalence de la tuberculose (sud-est ++). Nombreuses fraudes à la carte de crédit, liquidités très utilisées. Niveau de délinquance urbaine faible, pas de violences particulières contre les touristes. Réseau routier urbain correct, plus aléatoire hors agglomération ; conducteurs très indisciplinés ; mauvaise organisation des secours routiers. Drogues : fortes amendes, emprisonnement possible (lois et répression habituellement plus sévères qu’en Europe occidentale)


Tableau récapitulatif des principaux risques endémo-épidémiques :

Maladie
Epidémiologie
Risque du voyageur
Prophylaxie
Paludisme
0
0
0
FH Crimée-Congo
En Crimée (région sud)
Zones élevage moutons ++
Protection tiques
Encéphalite à tiques
Pic printemps- été
Surtout zones rurales, forêts
Vaccin au cas par cas
VIH, MST
Seroprévalence du VIH #1,5% (estimation 2003)
Contacts sexuels, sang
Règles universelles
Hépatite B
Prévalence faible
Idem VIH
Vaccin
Rage
Animale assez répandue
Morsure chien, renard etc
Vaccin au cas par cas
Typhoïde & Hépatite A
Pics de contamination en été.
Omniprésent, mais moindre qu’en zone tropicale
Hygiène alimentaire, vaccins spécifiques
Diphtérie
Cas régionaux (en hiver)
 en Ukraine, Russie et Bielorussie
Rappel vaccin
Choléra
2 cas autochtones en 1999
Nul à très faible
Hygiène alimentaire
Leptospirose
Epidémies possibles (1997, sud)
Eaux douces
contaminées, rats
Eviter contacts eaux douces
Tuberculose
> 10 000 décès en 2003
 avec contacts population
Hygiène
Parasites intest.
Ascaris, ankylostomes…
Très faible
Hygiène

Sources : OMS, CDC, CIMED, US Consulate, MAE, IDEEP.
77

En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent texte sans l’autorisation du détenteur des droits.
Voyages Internationaux Santé Actualités(VISA) Fincogest S.A. Edition.
Nous contacter pour d’éventuelles cessions : Email : info@sante-voyages.com .
Toutefois, la reproduction pour usage privé du copiste professionnel de santé est autorisée bien confraternellement.