Tour du monde des blogs de voyage
Vaccins : Yemen
Partir Yemen
Départ Retour

Vaccinations nécessaires pour le Yemen :
Obligatoires en provenance d’Europe : 0

Universels : Diphtérie - Tétanos - Polio, Hépatite B
Spécifiques voyage : Typhoïde - Hépatite A
Eventuels : Rage (séjours ruraux ou prolongés, contacts animaux)


Protection contre le paludisme :

Pays du groupe II : présence de souches résistantes à la chloroquine. Risque très faible dans les grandes villes.

Prophylaxie : protection moustiques (répulsifs, moustiquaires imprégnées), chloroquine + proguanil (Savarine® ) ; contre indication ou intolérence : atovaquone+proguanil (Malarone®) ou méfloquine (Lariam®)
>> Carte du paludisme au Yémen



Autres risques :

Le MAE recommande aux ressortissants français de contacter la section consulaire de l’ambassade à SAH. Très peu d’infrastructures touristiques. Vols à main armée de véhicules, à SAH et autres régions. Accidents de voie publique fréquents : véhicules mal entretenus, non respect des règles, routes peu marquées, mal éclairées et inondées en saison des pluies. Mines anti-personnel résiduelles dans les 6 provinces du Sud et autour d’Aden (guerre civile 1994). Les zones tribales au nord et à l’est de SAH, et près de la frontière avec l’Arabie Saoudite, sont réputées les plus dangereuses (violences tribales, prises d’otages dont occidentaux, etc) ; escorte armée quasi obligatoire. Mer dangereuse. Drogues : qat légal et très apprécié, bien que réprimé dans les pays arabes voisins ; autres drogues : répression sévère. 


Tableau des principaux risques endémo-épidémiques :

Maladie Epidémiologie Risque du voyageur Prophylaxie
Paludisme P. falciparum dispersé, présent surtout
sur la côte ; Aden indemne
Surtout de septembre à fin février Protection moustiques, chimioprophylaxie
Fièvre jaune 0 0 0
Dengue Cas sporadiques, épidémies Faible hors épidémie Protection moustiques
Typhoïde & Hépatite A Hyper-endémiques Omniprésent, transm. alimentaire Vaccins, hygiène alimentaire
Hépatite E Bouffées épidémiques Alimentaire (eau contaminée) Hygiène alimentaire
VIH & MST Séroprévalence du VIH < 0,5%
(estimation 2003)
Contacts sexuels,sang Règles universelles
Hépatite B Prévalence moyenne à élevée Idem VIH Vaccin
Rage Circulation du virus Morsure animal contaminé Vaccin préventif au cas par cas
Choléra Présent au Moyen Orient Faible si précautions Hygiène alimentaire
Parasites intestinaux Endémiques (ascaris +) Péril fécal, boues Hygiène
Dracunculose Quasi éradiqué (< 30 cas/an) Quasi nul Filtration rurales
Leishmaniose cutanée Piqûre phlébotome Faible (résidents > touriste) Protection insectes

Sources : OMS, CDC, CIA, US Consulate, MAE
29

 

En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent texte sans l’autorisation du détenteur des droits.
Voyages Internationaux Santé Actualités(VISA) Fincogest S.A. Edition.
Nous contacter pour d’éventuelles cessions : Email : info@sante-voyages.com .
Toutefois, la reproduction pour usage privé du copiste professionnel de santé est autorisée bien confraternellement.